Passer au contenu principal

Sur scène, de jeunes auteurs envoient promener leurs textes

Au Théâtre Le Poche, huit écrivains de l’AJAR ont livré une jolie «mise en texte» samedi.

Ils montent sur scène, l’un après l’autre: En fond musical, un dialogue étrange de guitares électriques aux notes couinantes-coulissantes. Face au public, les huit jeunes auteurs se mettent soudain à réciter, en même temps, un texte différent. La cacophonie, maîtrisée à la virgule près, est saisissante.

Se produisant dans le cadre des «Apéros d’auteurs», qui ont lieu tous les samedis au théâtre Le Poche, huit plumes de l’association des jeunes auteurs romands – l’AJAR – ont assuré le spectacle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.