Passer au contenu principal

Salon du livre: un bilan positif, excepté le prix des stands pour les exposants

95'000 visiteurs sont venus arpenter les avenues littéraires à Palexpo. Petit compte rendu des points positifs et négatifs.

Le Salon du livre a fermé ses portes hier, livrant un bilan officiel plutôt réjouissant: une fréquentation en légère hausse, avec 95 000 entrées enregistrées contre 94 000 l’année dernière, et un public et des exposants «satisfaits». Voici les coups de cœur et de gueule poussés par les visiteurs autant que par les professionnels du livre, glanés pendant toute la durée de la manifestation.

Les plus: La répartition en places thématiques a été largement saluée par les visiteurs: «C’est plus facile de s’y retrouver, on sait où l’on va, ce qu’on va trouver à chaque endroit», relève une habituée du Salon. «Sur la scène du crime, on trouve bien plus de polars que dans n’importe quelle librairie à Genève, il y a vraiment beaucoup de choix», apprécie un adepte de thrillers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.