Saint-Julien adore la six cordes

France voisineLe festival Guitare en scène attire une belle brochette de vedettes pour sa 9e édition. Parmi celles-ci, Mark Knopfler, ce jeudi soir.

Ex-leader de Dire Straits, Mark Knopfler se produit ce soir (21h15) sur la scène Chapiteau à Saint-Julien.

Ex-leader de Dire Straits, Mark Knopfler se produit ce soir (21h15) sur la scène Chapiteau à Saint-Julien. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’est-ce qui peut bien attirer des noms aussi imposants que Sting, Mark Knopfler, Scorpions et Marcus Miller dans la petite commune de Saint-Julien-en-Genevois, à 200 mètres de la frontière suisse? Une seule réponse: l’amour de la guitare et de la musique de qualité. Deux exigences qui tiennent particulièrement à cœur à Jacques Falda, président de Guitare en scène et responsable de la programmation depuis 2009. «Notre festival n’existe que depuis 2007, pourtant il a gagné une bonne réputation auprès des artistes, ce qui explique la présence de si grandes pointures dans notre programmation.» En effet, la manifestation a trouvé sa formule magique: un financement semi-privé, du bénévolat et une jauge de spectateurs limitée afin que le courant passe entre les artistes et le public.

Dans la cour des grands

«Comme le festival n’a pas de but lucratif et que nous visons un public ciblé, nous ne sommes pas obligés d’inviter de la variété destinée à renflouer les caisses. Ainsi, nous espérons gagner une portée internationale tout en évitant de devenir grand public», continue Jacques Falda. C’est d’ailleurs pour cette qualité exceptionnelle de l’environnement des concerts que Guitare en scène s’est vu attribuer le sobriquet de «Montreux français». Une amitié entre Xavier Oberson, du comité du Montreux Jazz, et Jacques Falda a en effet longtemps lié les deux festivals d’un lien fraternel. Aujourd’hui, si le président se dit flatté par cette appellation, il juge que Guitare en scène a désormais pris son envol et qu’un partenaire prestigieux n’est plus nécessaire à son succès.

Autre particularité qui rapproche les deux festivals, les jams. «Les jams montrent le talent d’improvisation des musiciens, laissent la place à l’imprévu, c’est elles qui font toute la magie du spectacle. Elles représentent un risque, bien sûr, car on n’est jamais sûr à l’avance de ce que ça va donner. Il arrive parfois des choses improbables, mais tout dépend de l’envie des artistes, de l’ambiance…» La programmation aussi présente un risque. En effet, une grande partie des musiciens invités à Saint-Julien, qu’ils soient des légendes ou des découvertes, s’arrêtent rarement en France, car ils connaissent mal ce marché. Si bien que Jacques Falda n’hésite pas à traverser les océans afin de convaincre les sceptiques.

Le résultat est un programme qui force l’admiration. En plus des légendes du rock, hard rock, jazz et blues citées ci-dessus, les deux scènes du festival verront notamment défiler le chanteur, guitariste et compositeur touche-à-tout Steven Wilson, the Royal Southern Brotherhood, qui débarque de la New Orleans comme une tornade de chaleur musicale, Wanton Bishops, les papes libanais du blues garage, ou encore Poppy Street, gagnants du tremplin 2014.

Regain d’intérêt

Tout ce beau monde partage un point commun, la guitare. «Ce qui est intéressant, c’est qu’elle traverse toutes sortes de styles musicaux, ce qui laisse beaucoup de liberté dans la programmation. Lorsque nous avons démarré le festival, on nous disait que la guitare était déjà has been. Personne n’avait appréhendé le regain d’intérêt actuel pour cet instrument», se réjouit Jacques Falda.

A cheval sur la frontière, Guitare en scène invite régulièrement des as de la gratte suisses et français, de même que quelques tremplins sont organisés dans notre pays. Côté public, on ne rend en revanche pas la pareille. En effet, seulement 20% du public est suisse. Voici une occasion rêvée de traverser la frontière!

Guitare en scène Du jeudi 16 juillet au dimanche 19 juillet. Infos et horaires: www.guitare-en-scene.com (TDG)

Créé: 15.07.2015, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'affaire Maudet inquiète jusqu'à Berne
Plus...