Passer au contenu principal

Le Rath multiplie les points de vue sur le panorama

Montée avec le MuCEM, l’exposition aborde des domaines variés à travers une riche thématique.

«C’est somptueux. J’aime les panoramas! Celui-ci est magnifique.» Cette réplique de Jean Dujardin, alias l’agent OSS 117 dans le film Le Caire, nid d’espions, a donné son nom à l’exposition J’aime les panoramas du Musée Rath. L’idée est partie comme une boutade entre Laurence Madeline et son ami Jean-Roch Bouiller, conservateur au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille.

«Nous réfléchissions à monter un projet ensemble lorsque la phrase est sortie, raconte Laurence Madeline, conservatrice en chef du pôle beaux-arts au Musée d’art et d’histoire, et cocommissaire de l’exposition. Nous nous sommes dit que le panorama constituerait un excellent sujet. Il permet de croiser nos approches et nos domaines de compétences.» Entièrement organisée à deux (lire ci-contre), l’exposition sera présentée au MuCEM de novembre à février.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.