Passer au contenu principal

«Quartier des Banques», la deuxième saison arrive

Dès le 20 février, la RTS diffusera les six nouveaux épisodes de la série romande

Une partie du casting de la série. On reconnaît entre autres Vincent Kucholl et Féodor Atkine.
Une partie du casting de la série. On reconnaît entre autres Vincent Kucholl et Féodor Atkine.

Se frayer un chemin dans le marché épouvantablement concurrentiel des séries est tout sauf une mince affaire. Depuis quelques années, la Suisse y songe pourtant sérieusement en proposant des produits de qualité en accord avec les réalités intrinsèques du pays. En automne 2017, la RTS lançait ainsi une série coproduite par la société genevoise Point Prod et cocréée par la scénariste Stéphane Mitchell, le producteur Jean-Marc Fröhle et le réalisateur Fulvio Bernasconi. Les six épisodes de «Quartier des Banques», en quelques semaines, avaient ainsi séduit un public fidèle et conquis. Mélangeant les codes de la saga familiale avec une intrigue policière ancrée dans le contexte financier des banques privées, le tout avec un casting solide et séduisant – Brigitte Fossey ou Féodor Atkine côté français, Vincent Kucholl ou Lauriane Gilliéron pour ce qui est des vedettes romandes –, la série n’eut aucune peine à remplir son contrat et grignoter des parts de marché.

Le coût de chaque épisode

À la fin de la première saison, la question de la suite se posa. Celle-ci fut rapidement mise en chantier. Sur un budget relativement analogue à celui de la première saison – chaque épisode coûte environ 900 000 francs –, la même équipe se chargea de l’écriture et les tournages s’échelonnèrent d’avril à juin 2019 pour une diffusion prévue cet hiver. C’est donc le jeudi 20 février que vous pourrez découvrir le premier épisode de cette deuxième saison, avec presque le même casting et une succession de retournements qui devraient à nouveau tenir le téléspectateur en haleine.

Le tout premier épisode de ce «Quartier des banques 2» avait été présenté en première au GIFF l’an passé, et nous avions pu le visionner, constatant qu’en termes de scénario, il remplissait son objectif, s’achevant même sur un redoutable suspense. Pour le producteur Jean-Marc Föhle, qui souhaite répondre aux attentes du public, il est important que Fulvio Bernasconi, le réalisateur, conserve le «final cut». «Alors que la première saison mêlait le drame familial à l’intrigue policière, témoignait alors Fröhle, cette deuxième saison est davantage profilée thriller. Tout en conservant son ancrage local. Il s’agit, à travers la peinture d’un milieu élitiste, celui de la haute finance, de rester dans une série populaire.»

Ce monde glacé et impitoyable de la haute finance, univers de secrets bien cachés et de luxe frelaté, constitue une manière d’écrin dans lequel évoluent des personnages dont on connaît désormais la personnalité, les mœurs et les défauts. «Tous les personnages principaux sont de retour, nous racontait il y a moins d’un an la coscénariste Stéphane Mitchell, lors d’une visite sur le plateau. Ceux qui les incarnent également. L’histoire est construite sur de vraies escroqueries. Il s’agit aussi de montrer comment, à Genève, on traque les criminels à col blanc.» Pour l’écriture de la saison 2, elle avait dû mettre les bouchées doubles avec ses coéquipiers. «Le fait d’enchaîner les genres m’a toujours permis d’apprendre, tout le temps. Pour «Quartier des Banques 2», je pense que j’ai frustré le réalisateur, Fulvio Bernasconi. Il aurait voulu avoir les textes trois mois à l’avance et ce n’était pas possible.» Ce jour-là, ce dernier mettait en boîte une séquence tendue avec Vincent Kucholl dans un bureau. Concentré, le comédien avouait son plaisir à changer fréquemment de registre. Nous étions en avril 2019 et il ne s’était pas encore produit à Paléo ni sous le chapiteau du cirque Knie.

Saison 3 annoncée

Les enjeux de cette deuxième saison sont donc assez importants. Mais quelles que soient les audiences, il devrait de toute façon y avoir une saison 3. Le producteur Jean-Marc Fröhle nous le confirmait en novembre. «Nous avons toujours vu cela comme une trilogie.» Pour rappel, la première saison, coproduite avec des partenaires belges, avait été diffusée également en France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Danemark.

«Quartier des banques saison 2: les banquiers sont éternels», RTS1, jeudi 20 février dès 21h10

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.