Passer au contenu principal

Un prodige du crayon ausculte la paternité

A l’occasion de la Nuit des Bains, l'artiste français Fabien Mérelle vernit ses graciles dessins chez Art Bärtschi & Cie.

Hippopotames, 2016. Encre et aquarelle sur papier.
Hippopotames, 2016. Encre et aquarelle sur papier.
Fabien Mérelle/Art Bärtschi & Cie
Le printemps, 2016. Encre et aquarelle sur papier.
Le printemps, 2016. Encre et aquarelle sur papier.
Fabien Mérelle/Art Bärtschi & Cie
André, 2015. Encre et aquarelle sur papier. (Père de l'artiste).
André, 2015. Encre et aquarelle sur papier. (Père de l'artiste).
Fabien Mérelle/Art Bärtschi & Cie
1 / 7

L’événement annonce le printemps plus sûrement qu’une hirondelle. Ce soir, la traditionnelle édition de mars de la Nuit des Bains précipitera une foule urf dans les galeries et musées du quartier. A cette occasion, les murs de Art Bärtschi & Cie accueillent le jeune dessinateur français Fabien Mérelle. Coup de zoom sur un travail d’une virtuosité renversante dont les arabesques précises et délicates explorent les liens familiaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.