Pictet met en ligne sa collection d’art suisse

ToileLe groupe bancaire a dédié un site internet à son fonds de presque 800 œuvres, afin d’en faire profiter le public.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cuno Amiet, Sylvie Fleury, Ferdinand Hodler ou encore Niki de Saint Phalle: ces grands noms de l’art ont en commun de faire partie de la collection que constitue le groupe Pictet depuis 2004. Ce fonds compte aujourd’hui 780 œuvres de techniques très variées, datant de 1805 (année de fondation de la banque) à nos jours. Il regroupe des artistes nés en Suisse ou entretenant avec la elle des liens culturels forts – parce qu’ils s’y sont formés, y ont exposé ou y ont eu des engagements ou des relations.

Cet ensemble de qualité est fort peu connu du grand public, puisqu’il se donne essentiellement à voir au siège genevois du groupe ou dans ses bureaux à l’étranger. Mais depuis peu, le public a accès à ce riche patrimoine par le biais d’un site internet. «Nous voulions rendre accessible ce bien culturel à tous, souligne Loa Haagen Pictet, conservatrice de la collection. Il va de notre responsabilité de le partager.» Permettant une mise à jour immédiate en fonction des nouvelles acquisitions, cet outil s’avère également précieux pour les institutions culturelles qui souhaitent emprunter telle ou telle pièce. Sans compter qu’il offre à la banque une façon positive de communiquer.

www.collection.pictet

Créé: 17.12.2018, 16h53

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...