Le petit Boulou installe ses cartons au TMG

Spectacle jeunesseTrois acteurs donnent vie à l’histoire vraie d’un garçon perturbé par un déménagement.

Laure-Isabelle Blanchet, Viviane Thiébaud et Salvatore Orlando jouent avec des cartons de déménagement, les transformant en personnages, en maison ou en éléments de décor.

Laure-Isabelle Blanchet, Viviane Thiébaud et Salvatore Orlando jouent avec des cartons de déménagement, les transformant en personnages, en maison ou en éléments de décor. Image: Philippe Pache

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur scène, on l’appelle Boulou. Mais dans la vraie vie, ce petit garçon aujourd’hui âgé de 8 ans se prénomme Noé. C’est son récit qu’a écrit et que met en scène Julie Annen, sa maman. L’histoire bien réelle d’un gosse qui doit un jour quitter sa Belgique natale pour recommencer une nouvelle vie ailleurs, en Suisse romande. Boulou déménage, annonce en deux mots l’affiche du spectacle présenté au Théâtre des Marionnettes de Genève. Et ce déménagement, minitsunami émotionnel, c’est toute une affaire, racontée à hauteur de cartons par trois comédiens inventifs.

Les larmes coulent

«Je me souviens bien du moment où j’ai annoncé à mes deux enfants, Elio et Noé, ma décision de quitter Bruxelles et de revenir en Suisse, dans le canton de Vaud, pour des raisons affectives», se rappelle Julie Annen en dégustant un thé bouillant à deux pas du TMG. L’aîné et le cadet protestent. Ils ne veulent quitter ni leur maison, ni leur école, ni leurs copains. Emotions. Elio s’enferme dans une armoire mise au rebut. Noé glisse doudou, Lego et feutres dans un carton mais laisse couler ses larmes. «J’étais triste de quitter mes amis Jean, Tristan, Gaston, Tiago…» raconte-t-il aujourd’hui en fronçant les sourcils, une main glissée dans celle de sa maman.

«Ce que je n’avais pas anticipé, c’est que dans un déménagement, il faut aussi gérer l’après», reprend Julie Annen. A la rentrée scolaire, Noé essuie des quolibets de ses nouveaux camarades de classe. On se moque de sa petite taille. Il peine à comprendre certains mots de vocabulaire. «En Belgique, on dit «touche-touche» quand on veut jouer au loup. J’ai dû apprendre de nouvelles règles, je me trompais à chaque fois, j’avais la honte», confie le garçonnet, oublié un jour dans un bus scolaire par un chauffeur distrait.

Sublimer le réel

Pour partager sa détresse, sa mère réagit en lui écrivant une histoire. «Mon métier, c’est de sublimer le réel. Dans mon spectacle précédent, j’ai adapté La petite fille aux allumettes, d’Andersen, en y injectant des éléments autobiographiques.» Cette fois, Julie Annen imagine les aventures d’un petit carton contenant les affaires personnelles d’un enfant, Boulou, contraint de partir pour l’inconnu. «J’ai proposé à Noé d’être mon interlocuteur, en l’embarquant de manière poétique dans ce projet.» Sur la base de nombreux entretiens avec son cadet, la jeune femme tisse un scénario sensible, qu’elle teste sur un public âgé de 4 à 12 ans. Au plus près du vécu enfantin, elle explore le fameux déménagement.

Sur les planches du TMG, Laure-Isabelle Blanchet, Viviane Thiébaud et Salvatore Orlando portent cette écriture documentaire et intime, supervisée par Fabrice Melquiot, le patron du Théâtre Am Stram Gram. Les cartons que les trois acteurs manipulent se transforment tour à tour en personnages, en immeubles ou en voitures. «Ils s’impliquent énormément au niveau corporel et sonore: bruitage, fredonnements. Ils utilisent aussi d’autres matériaux liés au déménagement comme le papier kraft, le papier bulle, le Sagex ou le scotch.»

Le salut de Boulou

A la fin de certaines représentations, lorsqu’il est présent, le petit Noé-Boulou vient saluer les spectateurs, en compagnie des acteurs. C’est son histoire après tout, et il en est fier. «Oui, mais je n’ose pas trop regarder les gens qui m’applaudissent…»

«Boulou déménage» Jusqu’au 12 mars, Théâtre des Marionnettes de Genève, rue Rodo 3. Dès 4 ans. Samedi 17 h, dimanche 11 h et 17 h, mercredi 15 h. Réservations: 022 807 31 07 ou www.marionnettes.ch

(TDG)

Créé: 22.02.2017, 17h17

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Tessin uni derrière Cassis
Plus...