Peter Regli jette sur toile son nomadisme

Art contemporainL'artiste uranais présente à la galerie Laurence Bernard sa première exposition entièrement vouée à la peinture.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il a baladé un immense bonhomme de neige en marbre à travers la planète ou précipité une étagère monumentale remplie d’objets en cristal dans des escaliers zurichois, puis fait reproduire le fracas de cette chute par un orchestre. Mais parallèlement à ses interventions souvent spectaculaires, éphémères et anonymes dans l’espace public, ses sculptures et ses photographies, Peter Regli s’est toujours voué à la peinture.

Avec «La fin de l’été», Laurence Bernard présente à la rue des Bains la première exposition de l’artiste uranais entièrement dédiée à ce médium. Réalisées, au dire de leur concepteur, sur le plus grand format possible sans assistance – jusqu’à 2,4 mètres de haut – ces toiles se réfèrent à des voyages passés ou futurs du natif d’Andermatt. Par couches et taches d’acrylique et encre de Chine, Peter Regli évoque «Kansas City», «Vladivostok» ou «Reykjavik» à grands gestes abstraits et colorés. Les visiteurs ne manqueront pas de se réjouir qu’une pièce de dimension plus modeste figure aussi Genève. «C’est un travail qui se rapproche de la méditation et de la réminiscence, souligne la galeriste. On y sent beaucoup de force.»

De fait, ces peintures pleines d’intense matière disent le rapport éminemment physique qu’entretient l’artiste né en 1959 avec son œuvre et le monde. Elles traduisent également l’existence nomade de celui qui poursuit aujourd’hui sur tous les continents, parfois dans des lieux extrêmes, son «Reality hacking», du nom du corpus de ses interventions.

Peter Regli - La fin de l'été Jusqu’au 10 novembre à la galerie Laurence Bernard, 37, rue des Bains. www.galerielaurencebernard.ch (TDG)

Créé: 14.09.2018, 18h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...