«Our Terrible Country», témoignage sur la Syrie

CinémaUn cinéaste syrien accompagne un écrivain dans son pays et y rencontre un jeune photographe.

La description d’un pays écartelé et ravagé.

La description d’un pays écartelé et ravagé. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Réalisé par Mohammad Ali Atassi et Ziad Homsi, ce film a été remarqué au Festival international de cinéma de Marseille en 2014, où il a reçu le Grand Prix. Le cinéaste syrien Atassi y suit l’écrivain Yassin al-Haj Saleh, figure phare du mouvement de contestation populaire né en 2011. Avec lui, il va de Damas à Douma, mais durant le voyage il se lie avec un jeune photographe, Ziad Homsi, qui devient le coréalisateur du film. Our Terrible Country est un documentaire où les témoignages se croisent par générations interposées. C’est aussi un film sur l’exil et sur un pays écartelé.

Un film brûlant, dans lequel le danger ne cesse d’être présent, que ce soit dans les dialogues ou à travers les images. En même temps, le résultat est formellement plus proche du reportage que du cinéma d’auteur, et c’est bien le propos, plus que la manière, qui touche ici. Mais il y a cette volonté, palpable, de tenter d’infléchir le cours des choses à travers l’image.

Créé: 10.03.2015, 19h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...