Passer au contenu principal

Ô virilité portuaire louée jadis par Jean Genet!

Dès la semaine prochaine, au Galpon, on vogue à la «Dérive»: Loulou et sa troupe viennent frayer avec les Querelle et autres marins patibulaires.

Loulou et ses acolytes à la «Dérive».
Loulou et ses acolytes à la «Dérive».
CLAIRE GOODYEAR

Une compacte dizaine d’hommes – acteurs, acrobates et musiciens – pour une seule femme, la chanteuse et comédienne Zoé Cappon. A cette esseulée reviendra de filtrer l’atmosphère virile qui règne sur un port, n’importe quel port, entre désir, fierté, violence et jalousie. En peu de mots, tel est le point de départ de cette Dérive inspirée de «thèmes chers à Jean Genet» et traduite sur scène par la compagnie Théâtre du Fil – que tire la truculente créatrice du Cabaret d’avant-guerre, la blonde et gironde Genevoise Loulou.

Dans les piaules interlopes ou les bistrots malfamés des docks se pressent donc dealers et maquereaux. Parmi eux rôde même un criminel sublime. L’érotisme est palpable, la pulsion saillante, et l’émotion physique. On s’attire ou se repousse, s’élève ou se fracasse dans un feulement ambigu.

Emblématique de toutes les autres, une fille observe, interdite. C’est ici un univers masculin qui déploie sa brume de mystères, lesquels délaissent leur apanage féminin. Pour pénétrer dans ce monde, il faut user de poésie, sans craindre ses franges primales ou baroques.

Un défi que relèvera une représentante du sexe féminin malgré tout, en la personne de Madame Loulou. Celle-ci veillera à s’entourer d’une escouade de mâles de tout âge, dont Michel Barras, Roberto Molo ou Mehdi Azema, ainsi que de complices de tout temps – Tanguy Stenfort, Stéphane Augsburger ou Géraldine Schenkel. A découvrir au Galpon dès mardi, âmes amidonnées s’abstenir.

«Dérive» Th. du Galpon, du 28 mars au 9 avril, 022 321 21 76, www.galpon.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.