Un nouveau magazine pour enfants sort vendredi

Suisse romandeLe journal Mazette ! a pour objectif d'informer et distraire les petits de 8 à 12 ans. Il coûtera 6 francs.

La couverture du premier numéro.

La couverture du premier numéro. Image: www.mazettemag.ch/

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mazette ! paraîtra tous les deux mois. Le nouveau magazine d'information pour les enfants de 8-12 ans s'intéresse à ce qui se passe ici mais aussi au loin, à l'instar de la Syrie par exemple. Coût de l'exemplaire: 6 francs.

Mazette! invite les enfants «à interroger le monde qui nous entoure» à travers des articles sur l'actualité, la société, la nature ou la culture. Le magazine veut aussi faire rêver et distraire grâce à des contes ou des jeux par exemple, explique le journal.

Focus sur la Syrie

Pour son premier numéro de 15 pages, qui sortira vendredi, Mazette affiche en Une trois sujets: «Que se passe-t-il en Syrie ?», «Parles-tu romand ?» et «La boîte gluante et secrète». Un sujet sur la Syrie plongée dans la guerre et le cauchemar ? Rédactrice en chef, Marie Bertholet, relève que les enfants à qui l'on a soumis le numéro zéro ont réagi positivement à cet article.

L'idée d'un tel magazine est venue du constat d'un manque, selon Marie Bertholet. Un appel de fonds a ensuite été lancé sur un site. «Nous espérions 5500 francs. Et finalement, on a obtenu plus de 8000 francs», raconte la rédactrice en chef. Le premier numéro est tiré à mille exemplaires et l'équipe responsable compte aujourd'hui sept bénévoles. (ats/nxp)

Créé: 14.04.2016, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.