Nouveau festival littéraire à La Chaux-de-Fonds

Canton de NeuchâtelNommé «Mille fois le temps», la manifestation permettra de rencontrer des auteurs de la région. Sandrine Bonnaire, Erik Truffaz ou Joël Bastard seront présents.

Le public pourra non seulement assister à des lectures mais aussi à des rencontres, des performances, des balades, des projections et des lectures musicales.

Le public pourra non seulement assister à des lectures mais aussi à des rencontres, des performances, des balades, des projections et des lectures musicales. Image: Page Facebook du festival

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau festival littéraire se tiendra de vendredi à dimanche à La Chaux-de-Fonds (NE). Nommé «Mille fois le temps», en référence à la Métropole horlogère, la manifestation va proposer une suite d'événements et d'échanges sur la littérature.

Le festival permettra de rencontrer des auteurs de la région comme Antoinette Rychner mais aussi d'autres écrivains venant de France, de Belgique ou de Suisse. La manifestation permettra aux festivaliers de découvrir l'univers des auteurs, ont indiqué les organisateurs.

Le public pourra non seulement assister à des lectures mais aussi à des rencontres, des performances, des balades, des projections et des lectures musicales. Les animations auront lieu dans plusieurs lieux emblématiques de La Chaux-de-Fonds, comme le Club 44, l'ABC, l'Heure bleue ou le Zoo du Bois du Petit-Château.

Un des moments forts du festival sera la soirée d'inauguration le vendredi à 20h15 avec une lecture par Roland Vouilloz de «La Mer c'est rien du tout» de Joël Baqué, auteur en résidence au Club 44. Un autre sera la lecture musicale par Sandrine Bonnaire et Erik Truffaz de «La Clameur des lucioles» de Joël Bastard le dimanche à 18h15 à l'Heure bleue. (ats/nxp)

Créé: 30.01.2020, 09h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...