La norme à l’épreuve

Spectacle inclusifAvec «Nous les aimerons», Jérôme Richer et Marcela San Pedro honorent une commande de l’association Insieme.

Première scène pour les acteurs en situation de handicap.

Première scène pour les acteurs en situation de handicap. Image: I. MEISTER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Faire groupe». Dans la bouche de l’auteur et metteur en scène Jérôme Richer, l’expression résume la démarche de sa nouvelle pièce, à voir cette semaine au Centre des arts, qui mêle comédiens valides et amateurs en situation de handicap. Main dans la main avec sa complice, la chorégraphe Marcela San Pedro, il a imaginé un portrait de famille au lendemain du décès de l’aïeule, «Nous les aimerons», dans un corps à corps créatif qui, forcément, met en cause la notion de normalité.

Faire sens. Tel est le but d’Insieme-Genève – association d’amis et de parents de personnes mentalement handicapées – quand elle passe commande d’un spectacle inclusif marquant ses 60 ans d’existence auprès de l’un de ses anciens éducateurs, converti par la suite au théâtre documentaire. Jérôme Richer mieux qu’un autre saurait livrer le plateau à des interprètes de natures différentes sans se borner à l’animation socioculturelle ou au tableau «simplement touchant».

Faire foi. C’est l’aspiration d’un travail qui met en pratique le thème même qu’il aborde: l’amour et la transmission au sein d’une tribu. Selon les mots de Richer, «continuer à vivre dans un état d’esprit positif, chacun selon ses possibilités, au sein d’une collectivité d’identités diverses».

«Nous les aimerons», Centre des arts - École internationale de Genève, du 10 au 14 oct., 022 787 26 75, www.ecolint-arts.ch

Créé: 07.10.2018, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...