Yuri Temirkanov, la légende d'un autre temps

ClassiqueEn concert à Genève, le chef russe et son Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg ont déployé des qualités expressives hors-norme.

Le chef d'orchestre russe Yuri Temirkanov.

Le chef d'orchestre russe Yuri Temirkanov. Image: YANNICK PERRIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur le podium, après deux heures de musique, il salue les présents avec un geste d’un autre temps: main gauche en visière pour abriter les yeux des projecteurs, main droite ondulante comme s’il s’agissait de dire adieu à un paquebot qui s’en va. Dans l’épilogue du concert que Yuri Temirkanov a donné lundi à Genève – à la tête de son Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg – il y a les restes d’un certain âge d’or du classique. Celui incarné par des figures au goût affirmé et sincère de la scène. Le chef russe a frappé ainsi nos esprits par son attitude confondante de modestie et par une gestique comme toujours étonnamment économe.

Et pourtant, à la discrétion de son allure fait écho une ampleur musicale stupéfiante. À l’heure de l’ouverture d’une nouvelle saison de l’agence Caecilia au Victoria Hall, le mélomane aura ainsi retrouvé un art de la narration qui a fait merveille dans les volutes orientalistes de «Shéhérazade» de Rimski-Korsakov. C’est ici que la baguette légendaire a fait montre d’opulence, de richesse dans les textures (quelles profondeurs dans les basses!) et d’une qualité expressive hors-norme. Traits qui se sont prolongés dans le «Salut d’amour, op.12» d’Elgar, servi en bis.

La première partie de soirée, elle, a raconté des histoires moins captivantes. Pianiste plutôt rare sous nos latitudes, Sergei Redkin s’est frotté au «Concerto pour piano N°2» de Rachmaninov. Ce qu’on en retient? Un toucher limpide et délicat dans les «pianissimi». Mais aussi une expression souvent diaphane, dépourvu de profondeur et de véritable «cantabile». Derrière la technique assurée, nous a donc manqué la passion que recèlent ces pages musicales. (TDG)

Créé: 04.09.2018, 11h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.