Passer au contenu principal

Soprano: «Tu veux du rap familial? Ben je suis là!»

Incarnation d’un rap devenu chanson pop décomplexée, il tient la tête d’affiche de vendredi. Interview.

«J’ai 40 ans, je suis père de famille, tu m’imagines chanter «j’ai un gun, je vais vous braquer»? Ce serait ridicule!»
«J’ai 40 ans, je suis père de famille, tu m’imagines chanter «j’ai un gun, je vais vous braquer»? Ce serait ridicule!»
FIFOU

S’il n’était le gars le plus aimable du monde, Soprano en ricanerait. Après des années d’ostracisme plus ou moins justifié hors des enceintes festivalières, le rap y règne désormais en roi. Finie la mauvaise réputation, exit la crainte des soirées à risques et du public malappris d’un genre sapajou: le hip-hop, aujourd’hui bien plus proche de la chanson et de la pop que de sa formule rythmique et critique originelle, aligne ses têtes d’affiche au front des festivals romands, Paléo y compris.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.