Passer au contenu principal

Renaud fait l’enfant. C’est déjà mieux que grincheux

Le 18e album de Renaud vient de sortir, intitulé «Les mômes et les enfants d'abord». Notre critique.

Renaud en 2019. Amateur de BD, le chanteur pose entre Jopo de Pojo de Joost Swarte et le Pinocchio de Disney.
Renaud en 2019. Amateur de BD, le chanteur pose entre Jopo de Pojo de Joost Swarte et le Pinocchio de Disney.
Pascale Hartmann

Renaud, on l’avait abandonné en 2016 dans ses élucubrations vaseuses de bobo grincheux embrassant les flics. Embarrassant premier acte d’une renaissance inespérée. Dur à entendre, la voix complètement fichue. Si mal écrit par ailleurs. Renaud, cependant, s’est accroché. Trois années ont passé, avec tournée et récompenses. Le revoici pour «Les mômes et les enfants d’abord».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.