Razzia sur les concerts de Rammstein en Suisse

Musique Tous les billets pour les deux dates zurichoises de la tournée du groupe allemand, en 2020, ont été écoulés en moins de trois heures.

Rammstein lors de son concert au Stade de Suisse.

Rammstein lors de son concert au Stade de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les billets pour les deux concerts donnés par Rammstein l'an prochain en Suisse ont été vendus en un rien de temps. On pouvait lire «épuisé» sur le site deux heures et demie après le début de la vente des sésames pour les deux spectacles au Letzigrund à Zurich.

La vente des billets pour les deux concerts à Zurich a débuté à 11h00 vendredi matin. Peu après midi, les 86'000 billets avaient déjà trouvé preneurs, a annoncé Wepromote Entertainment Group Switzerland.

Billets personnalisés

Tous les billets ont été vendus de manière personnalisée pour limiter le marché gris et la revente hors de prix, a précisé l'organisateur de l'événement. Au moment du lancement de la vente, Ticketcorner a enregistré plus de 60'000 personnes, qui voulaient accéder en même temps à sa plateforme.

Rammstein, qui a joué récemment à Berne, avait annoncé fin juin la prolongation de la tournée actuelle. En Suisse, le groupe allemand se produira les 6 et 7 juin 2020.

Concerts supplémentaires

Les concerts supplémentaires en Allemagne, à Leipzig, Stuttgart, Düsseldorf, Hambourg et dans la ville natale de Rammstein, Berlin, sont déjà complets. La tournée les mènera également en Autriche, en Belgique, en Irlande du Nord, aux Pays-Bas, en France, en Italie, en Pologne, en Estonie, en Norvège, en Suède et au Danemark en 2020. De nouvelles dates devraient suivre pour le Royaume-Uni. (ats/nxp)

Créé: 05.07.2019, 18h19

Articles en relation

Rammstein poursuit l'Etat allemand

Musique Leur album «Liebe ist für alle da» s'était brièvement retrouvé mis à l'index en 2009. Plus...

Le chanteur de Rammstein «déteste le bruit»

Musique «Je déteste le bruit. Je déteste le bavardage. Je m'y expose, ce qui relève du pur masochisme. Ensuite je dois m'en protéger. Le bruit rend fou. On en meurt», confie Thilo Lindemann à un journal allemand. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.