Passer au contenu principal

La quête de consolation selon Lambert Wilson

Lambert Wilson: «Dans chaque œuvre, je trouve une école et une façon de dire le texte.»

Qu’avez-vous ressenti en découvrant le texte de Stig Dagerman?

Avez-vous trouvé entre ses lignes des points de tangence avec votre vision de la vie?

Comment faut-il le dire, ce texte?

Vous êtes un habitué de ce genre de projets artistiques. Où situez-vous celui-ci?

Quels défis pose l’écriture de la compositrice Núria Giménez Comas?

Que vous apporte cette expérience par rapport à celles que vous vivez sur les planches de théâtre et sur les plateaux de cinéma?

La prise de risque sous-entend qu’il y a aussi la possibilité de l’erreur, du ratage. Comment appréhendez-vous ce danger?