Passer au contenu principal

Olivier Py, «Manon» ou le désir sexuel

A l’Opéra des Nations, le metteur en scène se frotte à Massenet.

Olivier Py pose devant l’Opéra des Nations, où il met en scène «Manon», de Jules Massenet.
Olivier Py pose devant l’Opéra des Nations, où il met en scène «Manon», de Jules Massenet.
Olivier Vogelsang

Son passé genevois entre les murs du Grand Théâtre forme une trame riche: Olivier Py a marqué l’histoire de la maison lyrique avec des mises en scène audacieuses, profondes et parfois sulfureuses. Six ans après sa Lulu d’Alban Berg, le Français fait un retour attendu dans une ville où il dit avoir passé «les plus belles heures de ma vie». Entre deux séances de répétition, il évoque cette nouvelle étape, sur un ton décontracté, sourire toujours en pointe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.