Passer au contenu principal

Oasis ne veut pas que ça s'arrête

Reclus chez lui, Noel Gallagher a retrouvé dans ses cartons une démo inédite de 2005 à la qualité brillante et au titre troublant: «Don't Stop» .

Oasis - Don't Stop... (Demo)
Oasis - Don't Stop... (Demo)
Capture d'écran YouTube

«Bye bye my friend, I am leaving...» Cela fait plus de dix ans que Noel Gallagher a effectivement quitté Oasis, après une énième (grosse) querelle avec son frère Liam. Ce dernier ne cesse, depuis lors, de lui faire des appels du pied pour reformer le groupe. Noel s'en fiche. Mais il offre quand même en cadeau de réclusion une chanson totalement inédite, qu'il a retrouvée.... en rangeant des cartons. Même les rockstars ont des occupations de confiné.

Publiée à la surprise générale jeudi matin sur la page YouTube officielle du groupe, la chanson de 4'56 agite le web pour sa qualité bluffante, à mi chemin entre la ballade de «Don't Look Back in Anger» et les appétences bluesy des dernières années d'Oasis (1993-2009) , ainsi que pour les réactions agacées du frangin marri. La veille, il twittait: «Hey tofu boy, si tu sors une chanson assure toi que c'est moi qui la chante et Bonehead qui joue de la guitare, sinon ça n'en vaut pas la peine». Puis, l'oeuvre publiée: «Il manque quelque chose dans cette chanson et c'est ton frère!», s'est plaint Liam. C'est en effet Noel au micro...

L'aîné Gallagher a préféré renseigner sur les conditions de cette chanson, composée «il y a une quinzaine d'année et dont la seule version existante était un enregistrement lors d'un sound check à Hong-Kong«». Celui-ci avait fait le bonheur des collectionneurs. Mais on ignorait que Noel en avait posé en studio une démo agrémentée de plusieurs guitares et des quelques percussions discrètes. «Je l'ai retrouvée sur un CD, parmi les centaines de boîtes sans inscription qui traînaient dans mes armoires. Je pensais l'avoir perdue à jamais.» Elle irradie d'un spleen puissant et résonne d'un message troublant alors que la planète tourne au ralenti: «Don’t stop being happy, don’t stop your clapping. Don’t stop your laughing, take a piece of life.» Profitez de la vie.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.