Passer au contenu principal

Nelson Goerner: «J’aime le challenge qu’offre un récital»

Pianiste au jeu limpide et profond, le Genevois d’adoption est en concert ce lundi au Victoria Hall. Interview

Nelson Goerner a découvert le piano à l’âge de cinq ans; un monde merveilleux s’est alors ouvert à lui
Nelson Goerner a découvert le piano à l’âge de cinq ans; un monde merveilleux s’est alors ouvert à lui
JEAN-BAPTISTE MILLOT

Ses enregistrements, tout comme ses récitals, dévoilent à chaque fois un interprète traversé par une grande intériorité et par une profondeur musicale rare. Pianiste au toucher d’orfèvre et à l’approche méditative, Nelson Goerner fait depuis plusieurs années l’unanimité auprès des critiques et des mélomanes. Il prolonge ainsi les fastes d’une école argentine marquée par des figures légendaires. A quelques jours de son récital au Victoria Hall, l’interprète évoque avec modestie les lignes d’un parcours brillant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.