Passer au contenu principal

Migros et musique classique, un mariage heureux à Genève

De Martha Argerich à Valery Gergiev, de Trevor Pinnock à Lucas Debargue, le Pour-cent culturel affiche ses traits les plus nobles

Le chef d’orchestre anglais Sir Antonio Pappano fait un passage attendu à Genève avec son Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome.
Le chef d’orchestre anglais Sir Antonio Pappano fait un passage attendu à Genève avec son Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome.
EMI

Les rideaux se lèvent déjà, les uns après les autres, et dévoilent progressivement de quoi sera faite la saison genevoise 2019-2020 des multiples acteurs actifs dans le classique. Ce temps de découvertes et de promesses musicales rappelle à chaque fois combien la ville regorge de propositions alléchantes, combien le territoire semble saturé de rendez-vous qu’on peut considérer comme des incontournables absolus. L’affiche que soumettent aux mélomanes les programmateurs du Pour-cent culturel Migros ne nous détourne pas de ce constat. Dès le mois d’octobre prochain, donc, il faudra compter sur une parade d’orchestres symphoniques de premier ordre, accompagnés à chaque occasion par des solistes tout aussi renommés.

La saison qui se déploiera au Victoria Hall comptera huit événements. Parmi les plus éclatant, notons celui de la venue de Sir Antonio Pappano, chef remarquable dans le lyrique et dans le symphonique. Il sera avec la formation dont il assure la direction musicale depuis 2005, l’Orchestre dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome. Au programme de cet événement attendu, le «Concerto pour piano N°1» de Chopin, auquel s’attellera sa majesté Martha Argerich.

Deux autres concerts, placés sous le signe de la Russie, attirent l’attention. Celui qui marque le retour désormais quasi rituel, de l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, avec son chef iconoclaste et charismatique Valery Gergiev. La troupe sera accompagnée par un autre pianiste, Denis Matsuev, qui présentera le «Capriccio pour piano et orchestre d’Igor Stravinski. Et celui, russe aussi, proposé par Mikhail Pletnev et son Orchestre national de Russie, en compagnie d’une grande figure de la relève pianistique: le Français Lucas Debargue.

Les amateurs de répertoire baroque et d’interprétations historiquement informées ne manqueront pas le passage du Freiburger Barockorchester, qui sera dirigé par un personnage stimulant du renouveau de ce style, l’Anglais Trevor Pinnock. À l’affiche, un monument du répertoire vocal sacré: «Le Messie», oratorio de Haendel. Sur le front de la musique de chambre, enfin, l’aventure se poursuit à la Salle de la Madelaine, avec cinq concerts au programme. Un coup de cœur? Le Quatuor Dover, formation américaine jeune et talentueuse, qui fait un retour à Genève en présentant notamment le «Quatuor N°3» de Paul Hindemith.

Pour-cent culturel Migros, Classics, saison 2019-2020 sur www.migros-kulturprozent-classics.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.