L’OSR a joué sous un plafond boréal

ConcertDan Acher a mis des couleurs sur la musique jouée au parc.

«Boréalis» colore le ciel de la scène Ella Fitzgerald.

«Boréalis» colore le ciel de la scène Ella Fitzgerald. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Atmosphère très spéciale vendredi soir aux abords de la scène Ella Fitzgerald. Musiques en été donne son concert inaugural sous un plafond de nuées artificielles éclairées façon aurore boréale. Très spectaculaire, et au diapason d’un programme aussi planant que les vapeurs colorées de bleu, de vert et de jaune de l’installation «Boréalis» de l’«artiviste» Dan Acher. L’Orchestre de la Suisse romande (OSR), sous la direction de Jonathan Nott, a choisi des œuvres par moments si douces et intimistes que les rangs arrière du très nombreux public en perdent beaucoup. Plus bas, c’est une communion fervente qui accueille Messiaen, Arvo Pärt, John Adams ou encore Richard Wagner sous les strates évanescentes de «Boréalis». Un coup d’envoi féerique pour ces Musiques en été, qui continuent ces prochains soirs à l’Alhambra.

Créé: 07.07.2019, 18h14

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.