Passer au contenu principal

Jonathan Nott reprend la direction musicale de l'OSR

Sa griffe? Rigueur, souplesse et lyrisme aux mille nuances. Il a été désigné pour succéder à Neeme Järvi à la tête de l'orchestre romand.

Jonathan Nott
Jonathan Nott
DR

C’est l’histoire d’un coup de foudre qui a dévoilé des affinités électives appelées à durer. En octobre dernier, le chef d’orchestre britannique Jonathan Nott foulait pour la première fois la scène du Victoria Hall pour mener l’OSR vers les rivages d’une sinueuse Septième Symphonie de Mahler, peu jouée certes, mais si exigeante et piégeuse. Près d’une heure et demie plus tard, le défi brillamment relevé, l’homme s’en allait sur un triomphe, en marquant la soirée de sa griffe, dans un mélange bluffant de rigueur et de souplesse, de lyrisme et de nuances.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.