Passer au contenu principal

Jean Rondeau, la voie intrépide du clavecin

Grande révélation de l’année passée, le Français est en concert au Festival Agapé. Interview

Jean Rondeau, jeune claveciniste qui ne cesse de monter dans le firmament baroque
Jean Rondeau, jeune claveciniste qui ne cesse de monter dans le firmament baroque
EDOUARD BRESSY

Un souffle d’air frais se lève sur un instrument, le clavecin, associé hâtivement à des figures autrement plus austères que Jean Rondeau. Le jeune français – 24 ans – dont la coiffe soigneusement désordonnée génère commentaires et étonnement, surprend surtout par la maturité de ses interprétations. Astre montant dans le firmament baroque, le claveciniste est en concert samedi, dans le cadre du Festival Agapé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.