Jazz sur la plage part en vadrouille durant l’été

FestivalLe festival habituellement organisé à Hermance propose une minisaison culturelle.

Ambiance festivalière sur les rives d’Hermance.

Ambiance festivalière sur les rives d’Hermance. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On avait pris l’habitude, vers la mi-août, d’aller musarder du côté d’Hermance pour goûter à la note bleue. Cette année, il faudra innover. Le festival Jazz sur la plage prend une petite pause, histoire de revenir de plus belle en 2020. La manifestation ne tire pas le rideau pour autant. Au contraire. À l’enseigne du Jazz sur la plage en vadrouille, elle propose une minisaison culturelle, qui débute à Hermance, avant de se poursuivre du côté du parc Bertrand (sa 17 août), d’Hermance à nouveau (di 25 août), puis de se conclure à la fin d’octobre à l’Alhambra, à l’occasion de la clôture de Jazzcontreband.

Ambiance New Orleans pour ouvrir les feux ce dimanche sur les rives d’Hermance. Outre des stands de nourriture inspirée de La Nouvelle-Orléans, un groupe d’artistes inventera dès 11 h des surprises théâtrales autour de l’esprit vaudou de la Louisiane et des légendes du lac Léman. Dans la lignée des orchestres traditionnels qui ont fait les heures chaudes du French Quarter et des steamboats du Mississippi, le groupe Louise and the Po’Boys revisite dès 13 h 30 les standards du jazz de La Nouvelle-Orléans et les chansons françaises d’antan. Nourris de culture afro-caribéenne, de blues et de funk, six musiciens en provenance de Marseille concoctent un mélange musical bien à eux, entre la poésie et le charme désuet des mélodies de Damia, la pétulance de Joséphine Baker et la gouaille de Lizzie Miles. Dansant!

Le jazz sur la plage en vadrouille, dimanche 21 juillet, dès 11 h, Pré de l’eau, ch. des Fossés 17, Hermance.

Créé: 17.07.2019, 21h32

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.