Passer au contenu principal

Henry-Louis de La Grange est décédé à Lonay

Le musicologue et biographe de Gustav Mahler est décédé à l’âge de 92 ans.

Henri-Louis de La Grange.
Henri-Louis de La Grange.
DR

L’énorme biographie de Gustav Mahler, parue chez Fayard, c’était lui: Henry-Louis de La Grange est décédé vendredi à Lonay (VD), mais cela faisait plus de 50 ans qu’il avait un pied-à-terre à Saint-Sulpice (VD). Figure incontournable du Paris intellectuel d’après-guerre (il y est né en 1924), et surtout de la musicologie pour avoir consacré sa carrière à étudier la vie et l’œuvre de Mahler, Henry-Louis de La Grange était un personnage haut en couleur, d’une impeccable distinction et d’une courtoisie délicieuse.

Entre 2010 et 2011, à l’occasion des 150 ans de Mahler et du centenaire de sa mort, le musicologue avait activement participé aux commémorations données à Lausanne par la Haute Ecole de Musique, le Sinfonietta et la Cinémathèque. Il nous avait reçus à l’époque dans son appartement pour parler de sa longue vie et de sa découverte de la musique de Mahler: «Je suis arrivé à New York le 22 décembre 1945, racontait-il, et le lendemain, j’assistais déjà à un concert au Carnegie Hall. Bruno Walter, l’unique disciple de Mahler, y dirigeait le Philharmonique de New York dans la 9e Symphonie. Ce fut un choc total et une fascination. Cette musique a suscité en moi une curiosité sans limites. Je voulais comprendre pourquoi elle était ce qu’elle est.»

Au fil des années, il a constitué une documentation gigantesque, accessible à la Médiathèque musicale Mahler à Paris, qu’il a fondée avec son partenaire Maurice Fleuret. Tant qu’il l’a pu, il a poursuivi ses recherches pour mieux comprendre ce géant musical. Le chef d’orchestre Wilson Hermanto, qui avait dirigé la 1re Symphonie avec le Sinfonietta en 2010, est resté proche de lui jusqu’à la fin: «Il a fait une chute en été 2015 à Toblach – la résidence d’été de Mahler au Tyrol italien – et, depuis, il n’avait plus toute sa tête.» Son assistante Sibylle Werner, à New York, publiera ses derniers travaux.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.