Passer au contenu principal

Henri Dès: «La seule chose qui m’angoisse, c’est l’ennui»

Victime d’un arrêt cardiaque en novembre dernier, le chanteur reprend du poil de la bête et prépare déjà son retour sur scène. Confidences chez lui, à Lonay.

Sa chienne Fragola aide Henri Dès à reprendre du poil de la bête.(Photo: Odile Meylan)
Sa chienne Fragola aide Henri Dès à reprendre du poil de la bête.(Photo: Odile Meylan)
Odile Meylan

Il n’a pas perdu son sourire. Le pas est ralenti, le corps amaigri, mais le visage radieux. Lorsqu’il nous accueille dans sa maison, à Lonay, on ne dirait pas qu’Henri Dès a frôlé la mort il y a deux mois. Il trinque à l’eau: «Santé! Et ce n’est pas un mot dit au hasard.» Le 27 novembre dernier, le chanteur pour enfants s’est écroulé sur son canapé. Sans le massage cardiaque de sa compagne Nathaly, le Vaudois de 79 ans serait mort ce jour-là. Au milieu du salon, à côté de sa piscine intérieure, trône un vélo d’appartement. La dernière nouveauté de la maison. Après avoir annulé une tournée solo en décembre et janvier, dont deux dates à Morges, le moustachu se remet en forme, travaille sa voix et sa guitare, s’apprête à remonter sur scène fin mars en Belgique et prévoit d’assurer une vingtaine de dates dans l’année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.