A Evian, des Rencontres musicales en or

Classique Le festival d’Evian consacre sa quatrième édition au romantisme germanique. Avec des figures incontournables.

Le Quatuor Modigliani signe la ligne artistique des Rencontres musicales d'Evian

Le Quatuor Modigliani signe la ligne artistique des Rencontres musicales d'Evian Image: Quatuor Modigliani

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un spectacle qui se cache dans les bois surplombant Evian, plongé au milieu des boulots et des conifères. En l’atteignant par des chemins sinueux, le visiteur y trouve à chaque fois une raison pouvant motiver à elle seule le déplacement au festival Rencontre musicale, hébergé par la ville haut-savoyarde. Ce spectacle se nomme Grange au Lac, un écrin en bois clair, aux formes équilibrées et aux dimensions avantageuses (1200 places), dont les façades quelque peu noircies par le temps renvoient les esprits vers les datchas russes.

Longtemps silencieux – un festival dirigé par le violoncelliste légendaire Mstislav Rostropovitch s’y déroulait autrefois – ces lieux bénis par une acoustique de rêve ont retrouvé le souffle d’antan, en accueillant depuis quatre ans une manifestation entièrement tournée vers la musique de chambre. Une aventure artistique qui, depuis sa renaissance, continue de garder un standing impressionnant. Avec des invités incontournables dans le paysage du classique et des thématiques stimulantes. Confiée au Quatuor Modigliani, la direction artistique met cette année le cap vers l’Allemagne, avec un choix de compositeurs romantiques.

En suivant ce fil rouge, les quatre jeunes programmateurs ont bâti une affiche impressionnante. On y croise par exemple des pianistes parmi les plus doués de sa génération: Evgeny Kissin. A Evian, il sera en résidence et fera deux apparitions sur la scène: lors du récital du mercredi 5 juillet et pour le concert de clôture le 9 juillet en compagnie du Quatuor Modigliani précisément.

Un autre projet alléchant s’offre encore aux mélomanes. Celui d’un hommage à Rostropovitch – il aurait fêté ses 90 ans en 2017 – articulé de deux œuvres majeures: le Concerto pour violoncelle N°1 de Chostakovitch et la Symphonie N°7 de Beethoven. Qui pour donner vie à ce programme? Une formation brillante tout d’abord, le Mahler Chamber Orchestra. Mais aussi un chef à l’énergie et au talent débordants, Gustavo Dudamel, et un jeune violoncelliste, Edgar Moreau, qui est passé du statut de promesse à celui de valeur sûre.

D’autres figures enluminent cette édition de haut vol: des pianistes Nicholas Angelich et Elena Bashkirova au violoncelliste Henri Demarquette; du violoniste Ray Chen au Chœur de la Radio bavaroise. Notons enfin la première sortie officielle et en public du Evian Chamber Orchestra. Une formation placée sous la direction du premier violon du Quatuor Modigliani, Amaury Coeytaux, et qui est composée par une trentaine de jeunes pupitres. Ce projet prolonge et consolide l’important volet pédagogique voulu par le festival.

Rencontres musicales d’Evian, du ve 30 juin au di 9 juillet. Rens. www.rencontres-musicales-evian.fr

(TDG)

Créé: 03.04.2017, 18h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Liliane Bettencourt
Plus...