Passer au contenu principal

Sous les étoiles exactement, Sion continue d’attirer les stars

Le rendez-vous de Tourbillon mélange légendes du rock anglo-saxon et vedettes françaises

Dimanche à 23h30, ça va déménager avec Steven Tyler, ex-Aerosmith.
Dimanche à 23h30, ça va déménager avec Steven Tyler, ex-Aerosmith.
DR

Année après année, Sion sous les étoiles persiste dans son pari d’implanter le grand festival qui manquait au Valais. Challenge risqué en une période déjà chargée en offre musicale, mais de luxe via son menu international que ne bouderait ni Paléo ni Montreux — dont Sion sous les étoiles chevauche la deuxième semaine.

«Nous ne sommes pas en concurrence, promet Michael Drieberg, boss de Live Music Production (LMP) à l’origine du projet. Nos festivals sont de nature différente, et le bassin de population reste majoritairement valaisan.» Depuis sa première édition en 2014, Sion sous les étoiles est passé, selon son promoteur, de «0% de public hors canton» à un gros tiers de spectateurs non valaisans appâtés par l’offre au pied de Tourbillon.

Un spectre confirmé

Soit une formule très grand public qui brasse les genres et les groupes sur une scène unique, qui verra passer BB Brunes, Marina Kaye, Secteur Ä et IAM jeudi soir, Julien Clerc, Christophe Willem et Placebo vendredi, Keziah Jones, The Cat Empire et Calogero samedi, Simple Minds et Steven Tyler, ex-Aerosmith, le jour du Seigneur. La manifestation joue placé, étalant la prise de risques sur le spectre de valeurs confirmées entre variétés éprouvées, vétérans hip-hop et vedettes du rock apparues il y a au moins 20 ans, si ce n’est 40…

Mercredi soir, le festival s’est ouvert avec la venue de Liam Gallagher, ancien chanteur d’Oasis mais fan de foot pour l’éternité. On ignore si le résultat d’Angleterre - Croatie a bonifié ou massacré l’humeur, et donc la performance, de l’atrabilaire vocaliste. On sait en revanche que les organisateurs ont prévu de quoi retenir dans l’agréable espace vert de l’enceinte les fans de ballon rond, dimanche pour la finale: un écran géant diffusera le match à 17 h, avant le premier concert de Niska, Kalash & Dadju, trio de rappeurs aux ascendances de world music.

----------

Le «Liberté Chérie Tour» de Calogero passe par Sion samedi.
Le «Liberté Chérie Tour» de Calogero passe par Sion samedi.

----------

Bien arrimé dans l’arsenal de promotion touristique de la Ville et du Canton, le rendez-vous au budget de 5 millions de francs a rassemblé 60 000 personnes l’an passé. Michael Drieberg espère égaler ce chiffre, en cette année de Coupe du monde mobilisant les attentions sur d’autres pelouses que celle des open airs. Le terrain sédunois, jouxtant le stade de Tourbillon, offre la particularité d’une grande scène unique. «J’aime beaucoup cette configuration, précise le patron de LMP. Elle permet de rassembler tous les publics en direction d’un seul spectacle et aménage des plages de repos bienvenues entre chaque concert.»

----------

Julien Clerc célébrera vendredi sur scène 50 ans de carrière
Julien Clerc célébrera vendredi sur scène 50 ans de carrière

----------

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.