L’Estivale montre encore ses muscles: Lavilliers, Julien Clerc et Pascal Obispo

FestivalLa 29e édition de la manifestation broyarde fait le plein de vedettes en août. Chanson, double ration de rap et rock au menu.

Bernard Lavilliers, l'une des trois (!) têtes d'affiche de la soirée du vendredi 2 août avec Julien Clerc et Pascal Obispo.

Bernard Lavilliers, l'une des trois (!) têtes d'affiche de la soirée du vendredi 2 août avec Julien Clerc et Pascal Obispo. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les petits musclés de l’été frappent toujours plus fort. Après le Venoge Festival qui a déjà annoncé quelques poids lourds pour la fin août (Prophets of Rage, The Jacksons, IAM), l’Estivale ferait presque exploser le maillot en gonflant ses biceps au début du mois (du 31 juillet au 3 août). Le festival broyard monte en puissance depuis quelques années.

En 2018, il haussait sa fréquentation à 40'000 visiteurs et ne devrait pas baisser ses prétentions à voir l’affiche dévoilée jeudi. Les amateurs de rock banané ne rateront pas l’ouverture du mercredi avec les Suédois de The Hives, à l’art de la cogne éprouvé, et The Offspring, ersatz punk US plutôt rigolo et, lui aussi, bien bastonné. Dans les découvertes, on ne dédaignera ni le ténébreux John J. Presley (rien à voir avec qui vous savez) et The Last Moan, intrépides locaux de l’étape rock.

Le rap français, genre triomphal de l’époque, frappe ensuite un premier coup le jeudi avec l’un de ses princes, Orelsan. Le punchliner narquois sera précédé de Georgio et Hocus Pocus. Mais le rap n’aura pas dit son dernier mot et revient le samedi avec la tchatche de Disiz la Peste et avec l’accent belge en la personne de Roméo Elvis (encore lui!). Pour clore ce chapitre, on trempera l’electro de Petit Biscuit dans la nuit.

Il reste encore à annoncer le vendredi avec une ferveur à la Guy Lux puisque la chanson et la variété française y explosent en un bouquet inattendu avec la venue cumulus de Bernard Lavilliers (à l’excellent dernier album, «5 minutes au Paradis»), de Julien Clerc et de Pascal Obispo. Ce dernier ne faisant pas tout à fait le poids avec ses aînés mais permettant un plateau à trois de la plus belle espèce.

Créé: 11.04.2019, 17h37

Le festival

Estavayer-le-Lac, Estivale
Du me 31 juillet au sa 3 août
www.estivale.ch

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Regula Rytz vise le siège d'Ignacio Cassis
Plus...