Passer au contenu principal

Éric Legnini croise funk et jazz

Le pianiste belge se produit avec la chanteuse Krystle Warren, mardi à l’Alhambra, en clôture de JazzContreBand.

Éric Legnini, pianiste belge.
Éric Legnini, pianiste belge.
Philip Ducap Fine Art Photography

La belle association que voilà dure depuis des années: Éric Legnini, pianiste belge à la réputation solide, fin meneur de band lorsqu’il faut virer du jazz au funk via le R’n’B, partage régulièrement la scène avec la chanteuse américaine Krystle Warren. Cette dernière possède un timbre gracieusement voilé, qui se marie comme de juste au talent du premier, d’autant plus lorsque le claviériste prend son trio à témoin. Legnini et Warren, ce sera là le concert de clôture du 23e JazzContreBand, qui aura aligné une septantaine de concerts en un mois de festival entre France et Suisse. Le groupe Seed, emmené par le batteur Maxence Sibille, ouvre la soirée.

Éric Legnini Trio & Krystle Warren Mardi 29 octobre, 19 h, Alhambra. Première partie: Seed

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.