Décès de la claveciniste Zuzana Ruzickova

République tchèqueZuzana Ruzickova, première soliste à avoir enregistré l'oeuvre intégrale de Bach pour instruments à claviers, est morte à 90 ans.

Zuzana Ruzickova le 30 novembre 2016.

Zuzana Ruzickova le 30 novembre 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La claveciniste tchèque Zuzana Ruzickova est décédée à l'âge de 90 ans mercredi, selon les médias tchèques. Elle était la première soliste à avoir enregistré l'oeuvre intégrale de Jean-Sébastien Bach pour instruments à claviers.

Zuzana Ruzickova, qui a effectué l'intégrale de Bach sur 35 enregistrements entre 1965 et 1975, est décédée dans un hôpital à Prague, des suites d'une maladie.

Soliste dans un orchestre philharmonique de 1979 à 1990, Zuzana Ruzickova avait reçu le titre de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres pour son travail en 2003, l'une des plus prestigieuses récompenses françaises.

«C'est une femme qui avait souffert d'expériences et de traumatismes graves durant l'Holocauste. Heureusement, elle avait survécu et elle a réussi à s'en sortir», a témoigné le journaliste spécialisé dans la musique Petr Veber à l'agence tchèque CTK.

Déportée

Née le 14 janvier 1927, elle avait été expulsée de l'école au début de la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) puis déportée en 1942, avec sa famille, dans une prison où étaient détenus des Juifs, dans la ville tchèque de Theresienstadt. Son père y est décédé.

Elle a par la suite été envoyée dans le camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau puis dans celui de Bergen-Belsen.

Après le conflit, elle avait étudié le clavecin à Prague et Paris, avant de remporter un concours à Munich en 1956 qui avait lancé sa carrière.

Réhabiliter le clavecin

Sa grande bataille fut de faire réhabiliter le clavecin dans son pays où il avait été banni par le régime communiste, considéré comme un instrument féodal et religieux.

Lors des concerts, elle commençait toujours par jouer les morceaux au piano avant de les interpréter au clavecin. Ce n'est que dans les années 1980 qu'elle est parvenue à convaincre l'Académie des Arts d'accepter le clavecin comme un instrument à part entière. Elle était veuve du compositeur tchèque Viktor Kalabis, mort en 2006 à 83 ans. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2017, 05h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...