Coppet dit son amour pour la Schubertiade

ClassiqueLe château ouvre ses portes à la musique dimanche, avec six concerts de haut vol.

Le Trio Wanderer est un des grands invités à Coppet.

Le Trio Wanderer est un des grands invités à Coppet. Image: Marco Borggreve

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Appelons cela un nanofestival, capable de tout dire en un jour et en une poignée de concerts aux formats courts et aux formes agiles. Fluide dans ses enchaînements, conviviale, voire quasi informelle pour ce qui tient de son ambiance, la Schubertiade du château de Coppet prolonge en quelque sorte, sous nos latitudes, une manière de concevoir et de consommer la musique qu’on retrouvait à l’origine dans les parcs de Vienne, lorsqu’il s’agissait de rendre hommage au grand Franz autrichien. La petite ville aux portes de Genève renoue avec ce rituel, raffermie par une première édition plus que concluante il y a une année.

On prononce le mot Schubertiades et on pense aussi à une autre histoire, celle d’un événement itinérant et bisannuel, né sous l’impulsion du regretté chef de chœur André Charlet, et qu’a longtemps soutenu la RTS à travers la chaîne Espace 2. Cette case laissée vide – on ne sait pas si elle le restera définitivement – les organisateurs de Coppet, et tout particulièrement la directrice artistique du jeune événement, Véronique Vielle, en ont adopté l’étiquette et l’esprit. Que prévoit le programme de ce dimanche? «Nous avons toujours eu à cœur de donner la possibilité aux interprètes romands et suisses de se produire sur notre scène, note la directrice. À ces invités, nous ajoutons des figures établies sur le plan international.»

Placée sous le signe du répertoire pour trio, cette édition déploiera six concerts durant la journée. Les interprètes invités? On croisera la violoncelliste Estelle Revaz, par exemple, qui se produira au sein de plusieurs formations. On pourra voir aussi à l’œuvre l’un des plus grands flûtistes à bec de sa génération, le natif de Winterthur Maurice Steger. Ou encore la première flûtiste solo de l’Orchestre de la Suisse romande, l’excellente Sarah Rumer. Il ne faudra pas manquer, enfin, le passage du Trio Wanderer, référence absolue dans son territoire musical.

Schubertiade au château, à Coppet, dimanche 26 mai dès 11 h. Renseignements sur rencontrescoppet.ch

Créé: 24.05.2019, 17h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...