Chopin par un détour

ClassiqueLe Russe Daniil Trifonov a exploré l'oeuvre et l'héritage du compositeur dans un récital genevois étonnant

Le pianiste russe Daniil Trifonov.

Le pianiste russe Daniil Trifonov. Image: Brill/ullstein bild via Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment donner de la hauteur à un hommage à Chopin, en fuyant ainsi la tentation d’un choix de pièces attendues et convenues? Dans le vaste territoire musical qui s’offre aux doigts des interprètes, le russe Daniil Trifonov s’est distingué lundi en soumettant aux mélomanes réunis au Victoria Hall un programme désarçonnant. Plutôt, donc, que de plonger dans la matière première du compositeur polonais, le pianiste a emprunté un détour qui lui a permis d’explorer une partie de l’héritage laissé par le maître auprès de compositeurs qui lui ont succédé.

Choix qui a levé le voile sur des perles peu jouées et sur des pièces dispensables. Comme ces Variations sur un thème de Chopin du Catalan Frédéric Mompu. Les citations qui structurent la pièce (Prélude N°7, Étude N°8 op.25, Fantaisie impromptu…) s’enrichissent certes d’harmonies, de dissonances et de swings qui décoiffent, mais ont aussi des allures de figures de style quelque peu vaines. Daniil Trifonov les a parcourues en les ciselant avec finesse, en conduisant les phrases avec clarté, dans un engagement physique et un transport émotionnel omniprésents – ah, ces regards hantés dans le vide! Plus loin, il a donné au Nocturne (Hommage à John Fild) op. 33 de Barber une consistance vaporeuse, mais il a aussi déployé un toucher granitique dans les plus monumentales Variations sur un thème de Chopin op.22 de Rachmaninov. En deuxième partie, l’hommage s’est achevé avec la Sonate N°2 de Chopin, où Trifonov a campé dans des tempos alanguis (une «Marche funèbre» figée jusqu’à l’invraisemblable). Ce fut l’unique coquetterie maniérée d’un récital de très haute tenue. (TDG)

Créé: 13.02.2018, 18h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.