Caprices Festival séduit les clubbers étrangers

MontanaLe Caprices Festival a attiré 25'000 personnes en quatre jours à Crans-Montana, en Valais.

Une quarantaine de DJ suisses et étrangers ont fait danser les festivaliers sur trois scènes différentes pendant quatre jours.

Une quarantaine de DJ suisses et étrangers ont fait danser les festivaliers sur trois scènes différentes pendant quatre jours. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rendez-vous dédié à la musique électronique à Montana attire de plus en plus de clubbers de l'étranger.

«Plus de 80% des festivaliers ne sont pas du canton et 50% d'entre eux proviennent de l'extérieur de la Suisse», explique le directeur du festival, Maxime Léonard, dans une interview publiée lundi dans le «Nouvelliste». Le festival, qui s'est déroulé de jeudi à dimanche, a ainsi vu des clubbers israéliens, saoudiens ou russes se déplacer dans la station valaisanne.

Durant cette 16e édition, une quarantaine de DJ suisses et étrangers ont fait danser les festivaliers sur trois scènes différentes. Créé en 2004 comme un festival traditionnel, le Caprices se consacre depuis 2015 à la musique électronique.

«Nous avons converti passablement de gens à ce style qu'ils ne connaissaient pas forcément», affirme Maxime Léonard. Selon lui, ce passage à l'électro a permis d'assurer la pérennité de l'événement et offert davantage de retombées économiques à Crans-Montana.

Clientèle intéressante

«La clientèle du festival est intéressante pour la station. Elle est âgée de 25 à 30 ans, a certains moyens financiers et découvre la destination à travers l'événement», note le directeur de la manifestation. Il relève aussi que les festivaliers restent plusieurs jours sur le Haut-Plateau, ce qui n'était pas le cas avec l'ancienne formule.

Pour l'avenir, Maxime Léonard souhaite conserver un festival «à taille humaine». Il explique qu'il n'est pas question actuellement d'augmenter le nombre de jours du rendez-vous. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2019, 09h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...