Aurèle Nicolet laisse tous les flûtistes orphelins

ClassiqueLe musicien suisse, grand maître de la flûte, est décédé à l’âge de 90 ans.

Aurèle Nicolet en 1964.

Aurèle Nicolet en 1964. Image: GETTY IMAGES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aurèle Nicolet a tout juste pu souffler ses 90 bougies, mais sans ses élèves et amis qui voulaient se réunir autour de lui. Tombé malade, le flûtiste avait annulé ce rendez-vous et s’en est allé le 29 janvier.

Grand maître de la flûte au XXe siècle, cet artiste au calibre immense est né à Neuchâtel le 22 janvier 1926. Formé à Zurich et à Paris, où il remporte en 1947 le 1er Prix du Conservatoire, son aura grandit l’année suivante avec le Prix de Genève. Dès 1950, il est appelé par Wilhelm Furtwängler à la Philharmonie de Berlin, où il restera neuf ans avant de se consacrer à sa carrière de soliste et de professeur.

Un enseignement recherché

A Berlin, puis à Fribourg-en-Brisgau, Aurèle Nicolet offrira un enseignement très recherché et formera l’élite des flûtistes, dont un certain Emmanuel Pahud, natif de Genève, qui remportera à son tour et grâce à lui le Concours de Genève et le poste de soliste à Berlin.

Pierre Wavre, longtemps flûte solo à l’Orchestre de chambre de Lausanne, a étudié avec lui et se souvient d’un personnage hors norme, en quête de sens avant l’émotion. «Il avait une sonorité chaleureuse, pure, fruitée et une souplesse magistrale dans l’aigu. Il nous a toujours poussés à ne pas nous enfermer dans la routine, à rester curieux.»

Nombreux sont les compositeurs à avoir été fascinés par cette curiosité perpétuelle: Edison Denisov, Heinz Holliger, György Ligeti, Norbert Moret, Toru Takemitsu ont écrit pour lui; Pierre Boulez était son complice. Julien-François Zbinden, qui lui a dédié sa Fantaisie pour flûte, garde le souvenir d’un «homme très réservé, autant dans son approche civile que sur scène. Mais d’une exceptionnelle puissance de conviction dans ses interprétations, d’une sensibilité extrême.» (TDG)

Créé: 02.02.2016, 16h20

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...