L’Abri ouvre ses portes au classique

MusiqueSamedi, le nouvel espace genevois a accueilli le récital du Duo Almage. Un événement lumineux, soutenu par le Cercle romand Richard Wagner.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est une espace dont les lignes architecturales s’inscrivent pleinement dans l’air du temps. Le béton règne partout, mais sa dureté esthétique est apaisée par des lamelles de bois clairs, qui décorent les parois en même temps qu’elles arrondissent et réchauffent le son. La petite salle de L’Abri – nouveau lieu genevois dédié aux musiques – a ouvert donc ses portes pour se tourner cette fois-ci vers le classique. Samedi après-midi le Duo Almage, formé par la mezzo-soprano Antoinette Dennefeld et par le pianiste Lucas Buclin, a complété l’offre que se promet de présenter l’espace culturel de la vieille ville, dédié à la promotion des jeunes promesses d’ici. Cette offre est vaste et va des musiques actuelles (dans la grande salle) jusqu’au répertoire contemporain,

Samedi, il a été question d’un voyage à travers les légendes et les conte merveilleux, illustré par les mélodies et les Lieder de Duparc, Bizet, Debussy, Ravel, Liszt et Grieg. Un programme riche, défendu avec brio par deux artistes qui honoraient là les liens qui l’unisse avec le Cercle romand des amis de Richard Wagner. Bénéficiaire d’une bourse accordée par cette institution, le Duo Almage avait pu se rendre au Festival de Bayreuth en 2009 pour assister à l’intégrale du «Ring». A la très belle tenue de sa prestation il faut ajouter encore le bon rendu acoustique de la salle, qui accentue le sentiment de proximité qu’on éprouve au milieu des 80 places prévues, qui peuvent aller jusqu’à 130.

Créé: 28.09.2014, 16h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...