Voix de Fête tend l’oreille aux rebelles de la variété

FestivalLa 20e édition, du 19 au 25 mars, s’affiche aussi jeune que remuante.

Juliette Armanet, une fragrance variété dans le registre piano voix d’auteur.

Juliette Armanet, une fragrance variété dans le registre piano voix d’auteur. Image: Erwan Fichou/Théo Mercier

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’importe le style. Qu’importe le genre. Tant qu’on a l’ivresse des mélodies et des figures palpitantes auxquelles accrocher le regard. Juliette Armanet séduit-elle dans la pose de l’haltérophile? Pianiste chanteuse dont la sensuelle nonchalance rappelle Véronique Sanson, la jeune auteure compositrice française chante avec une délicatesse fabuleuse «Je te sens venir en moi», reprise de The Weeknd, superstar canadienne du r’n’b.

En 2017, rien ne se perd, tout est permis. Ainsi font les nouvelles recrues de la musique francophone, dont le festival Voix de Fête, 20e édition du 19 au 25 mars, se fait l’écho chaque année. Dévoilée mardi, l’affiche comprend autant de chanson que de rap, d’électronique ou de pop. Parfois même, des choses plus anciennes remontent à la surface, des astuces de cabaret, des rimes consacrées, des beats historiques. Si Juliette Armanet la joue classieuse, Eddy De Pretto s’impose dans la filiation de Stromae en torturé de l’âme animé de synthétiseurs. Tandis qu’Hippocampe Fou massacre d’un humour sans gêne les gimmicks hip-hop, Ash Kidd, physique de cogneur, opte pour une variation sombre de rap sur les mignonneries de J’ai demandé à la lune…

De Juliette à Juliette

Fascinante évolution. Dans sa volonté de faire perdurer son mandat de festival «franco-responsable», Voix de Fête se trouve bien inspiré de suivre la tendance. À l’instar de cette cuvée de jeunes artistes en phase finale d’émancipation, la variété – d’avant-garde, certes – devient comestible, y compris dans le cadre d’un festival garant du bon goût. Où donc alors caser Juliette, Magyd Cherfi de Zebda et Le Bel Hubert, qui participent à cette 20e édition aux côtés de Disiz La Peste et Rodolphe Burger? Les anciens donnent le cadre, la référence. Juliette, ultime monument de l’authentique chanson à textes, en ouverture lundi 19 mars, Le Bel Hubert, véritable garagiste chanteur jurassien, en clôture dimanche 25 mars, rappellent l’identité du rendez-vous genevois, qui s’étale également dans ses Bars en Fête: «La doctrine ne change pas, Voix de Fête reste un festival francophone de musiques actuelles, commente la programmatrice, Priscille Alber. Ce sont les modes et le marché qui évoluent.»

Des premiers pas au Chat Noir en 1998, puis le Casino Théâtre et ses fêtes folles, en passant par le Palladium, Voix de Fête semble avoir trouvé son équilibre entre les murs de la salle communale de Plainpalais. Le festival a grandi, s’est mis au goût du jour. L’arrivée du rap a permis d’intéresser un nouveau public, plus jeune.

L’exercice est-il bénéfique? «Les derniers bilans ont l’avantage de la régularité, répond Guillaume Noyé, codirecteur de Voix de Fête. Nous n’avons plus eu à éponger de trou financier comme ce fut le cas entre 2012 et 2014.» Les frais, toutefois, ont été réduits, la salle communale de Plainpalais comptera une soirée de moins. Faire des économies, insiste les organisateurs, garantit un copieux volet de découvertes, 25 artistes cette année encore, dont un lot de Suisses. «La fidélité des artistes aide également, note Priscille Alber. La notoriété du festival permet d’obtenir la primeur sur de futurs grands noms.»

20e Voix de Fête du 19 au 25 mars. Infos et billetterie: voixdefete.com (TDG)

Créé: 12.12.2017, 18h45

Les nouvelles tendances de Voix de Fête

Eddy De Pretto Faisant fi des genres, ce garçon d’apparence fragile dit entre rap et pop ce que raconte le roman Eddy Bellegueule. Homo sans paillettes, Eddy De Pretto racle le fond des choses, dénonçant la «virilité abusive». Le phénomène gagne sans cesse en grade. Voix de Fête l’attrape en pleine montée.
Me 21 mars, Gravière

Hippocampe Fou Dans son répertoire d’adulescent, l’on trouve un frigo, des photos pornos, une collection de chaussettes et son ordinateur – son «inspiration». Millénial impénitent, Sébastien Gonzalez joue la dérision existentielle, l’antimoi piquant, mauvais goût assumé contre poète affûté. Les ados adorent.
Me 21 mars, Chat Noir

Davodka «Accusé de réflexion», comme le suggère son dernier album, le patibulaire parle «échelle sociale» et «couteau dans la paix». Débit au cordeau, rimes par tombereau, Davodka le Parisien trinque mais ne rit pas. Insoumis jusqu’à la dernière goutte, le jeune homme cartonne.
Ve 23 mars, salle communale de Plainpalais

Ben Mazué Un peu de Christophe Maé pour le pétillant, un zeste de Vianney pour la candeur, des accents d’auteur en plus: Ben Mazué, qui bourlingue depuis dix ans, a enfin gagné les cimes de la francophonie. Refrains entraînants, délicates mélodies, mots doux, le Niçois chante La femme idéale, plutôt nu que cru.
Sa 24 mars, Casino-Théâtre

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...