Un député s’inquiète du passé nazi de l’orchestre de Vienne

MUSIQUE L’historien et député Harald Walser s’indigne du silence fait autour des «pages brunes», alors que le Concert de Nouvel-An approche. Mini polémique.

Franz Welser-Möst répétant le concert de 2013.

Franz Welser-Möst répétant le concert de 2013. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A la veille du traditionnel concert du 1er janvier, un député autrichien rappelle «les pages brunes» du prestigieux Orchestre philharmonique de Vienne. Il demande la mise en place d’une commission indépendante d’historiens pour étudier la période 1938-1945. C’est tard.

Le député Vert et historien Harald Walser critique le fait que sur le site internet de l’orchestre le premier concert du Nouvel-An, en 1939, apparaisse comme «un hommage sublime à l’Autriche», alors qu’il était en réalité «une des facettes de la politique culturelle nazie». La première édition suivait en effet de près l’Anschluss qui marquait l’union de l’Allemagne et de l’Autriche en 1938.

Anneau déplacé

Le politicien déplore que l’orchestre n’honore pas la mémoire de ceux de ses membres «déportés et assassinés par les nazis», notamment des musiciens d’origine juive. Il met en exergue le fait qu’en 1966 un ex-dirigeant nazi, Baldur von Schirach (1), chef des Jeunesses hitlériennes puis Gauleiter (gouverneur) de Vienne, condamné à 20 ans de prison par le tribunal de Nuremberg et gracié en 1966, ait reçu l’Anneau d’honneur de l’Orchestre philharmonique.

La demande de constitution d’une commission indépendante d’historiens a été refusée par le violoniste Clemens Hellsberg, élu par ses pairs à la tête de l’orchestre: «Les historiens ont un accès total et libre aux archives de l’Orchestre philharmonique», a-t-il dit à la radio publique Ö1. Quant à la remise de l’Anneau d’honneur à Von Schirach, Hellsberg indique qu’il s’agit «d’une initiative individuelle», dont «il n’existe aucune trace dans les archives». L’homme a cependant annoncé que le site allait être rénové avec un chapitre consacré à l’époque du nazisme.

Concert mardi

Clemens Hellsberg a rappelé qu’il avait personnellement publié à ce sujet une brochure dès 1988 et que cette thématique était loin d’être occultée comme en a témoigné la parution en 2011 du livre «Orchestres politisés: les Orchestres philharmoniques de Vienne et de Berlin sous le national-socialisme», de l’historien et critique musical Fritz Trümpi. Mais la dénazification tient aujourd’hui de l’obsessionnel, alors même quelle survient soixante ans trop tard. Presque tous les acteurs sont morts.

La prestigieuse phalange viennoise donne mardi son traditionnel concert du Nouvel-An, le concert de musique classique le plus médiatisé au monde. Cette 73e édition, placée sous la direction de Franz Welser-Möst, sera retransmise en direct (ou en léger différé) dans 81 pays. Un nouveau record. Elle sera consacrée au traditionnel répertoire des valses de la famille des Strauss, mais aussi à Giuseppe Verdi et Richard Wagner, dont on célèbre en 2013 le 200e anniversaire de la naissance.

(1) Baldur von Schirach est le grand-père de l’actuel écrivain de gauche Ferdinand von Schirach («Coupables»).

Créé: 31.12.2012, 10h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.