Marc Perrenoud, les rêveries du pianiste solitaire

CritiqueSeul au centre d’une salle dépouillée de tous artifices scéniques, le Genevois a planté son grain de jazz à La Bâtie dimanche.

Marc Perrenoud, pianiste genevois, quitte régulièrement son trio favori pour tâter du solo.

Marc Perrenoud, pianiste genevois, quitte régulièrement son trio favori pour tâter du solo. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Plainpalais, le Lieu Central de La Bâtie se présentait tout nu ce dimanche: ni rideau, ni décor, ni même de scène. A peine quelques lumières pour distinguer le musicien dans la pénombre du jour finissant. Entouré du public en cercle, le pianiste genevois Marc Perrenoud, silhouette large dominant l’instrument, se présente solo au centre de l’édifice.

Boogie lent. Volutes impressionnistes. Ce sont des accords mordorés aux contours charnus, des rythmiques solides en vis-à-vis d’une comptine jouant des aigus légers, articulations nettes et claires. Voici Cloud’s For Dima, composition de son cru. Dans les graves, un ostinato s’impose, roulement puissant qui emmène l’auditeur vers des contrées connues a priori. Quintes, autre pièce maison. Point de minimalisme comme annoncé dans le programme, cependant. Debussy flotte quelque part sous la voûte de la salle communale. Bill Evans, Brad Mehldau, Iiro Rantala, les cousinages abondent, du jeu modal aux tournures classiques. Et le reflet de standards anciens constitue toujours le terrain commun, All The Things You Are richement orchestré au clavier. Egalement les tubes pop. Marc Perrenoud a pris Depeche Mode, Enjoy the Silence à la renverse, démonté, méconnaissable.

L’acoustique difficile de la salle communale de Plainpalais rend-elle compte de la performance? Beaucoup d’échos éparpillent le son. Mais à tout prendre, l’effet obtenu, ce caractère de hall de gare fantomatique, met en exergue les aspects papillonnants de la musique. De quoi rêvasser doucement. En regrettant que La Bâtie ne trouve pas meilleur cadre pour pareille prestation.

(TDG)

Créé: 11.09.2017, 14h00

Articles en relation

Grandeur et décadence des nuits festives de La Bâtie

Electronique Comme à son habitude, le festival organise de sympathiques sauteries avec DJ. Visite samedi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...