La presse rend hommage à Claude Nobs

Revue de presseLa mort du directeur et fondateur du Montreux Jazz Festival fait la «Une» des médias romands en ligne depuis jeudi soir et des journaux vendredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Au revoir et merci» pour Le Matin, «Claude Nobs 8.2.1936-10.1.2013» pour 24 Heures. L'annonce tardive de la mort de Claude Nobs dans la soirée de jeudi fait la «Une» des médias romands vendredi matin.

Le quotidien vaudois consacre sa double page Culture&Société au décès du père fondateur du Montreux Jazz Festival. «Avec la mort de Claude Nobs, c'est une époque qui s'achève. Celle ou l'audace, la passion et l'imagination avaient plus de poids que les diplômes et la maîtrise de présentations PowerPoint», souligne 24Heures.

De son côté, Le Matin rappelle que Claude Nobs était avant tout un passionné de la vie. «La retraite? Que ferais-je de tout ce temps libre?», avait déclaré l'homme de 76 ans, victime d'une chute à skis qui l'avait plongé dans le coma depuis deux semaines.

Sur internet, les sites web romands tels que le Temps, 20minutes, le Nouvelliste, 24 Heures, Tribune de Genève et Le Matin ont relayé l'information depuis jeudi soir. Tout comme le Blick ou le Tages Anzeiger en Suisse Alémanique. Par ailleurs, la nouvelle de la mort de Claude Nobs ne fait pas vraiment écho hors de la Suisse. En France, seuls les sites web du Figaro, du Point et du Monde parlent du décès du fondateur du grand raout montreusien.

Sur son édition online, Le Monde rappelle que «les musiciens les plus absurdes, les plus chevelus, les plus colériques, se transformaient instantanément en gamins espiègles quand ils débarquaient dans son nid d'aigle. Ils s'adoucissaient au contact de ce petit bonhomme qui parlait toutes les langues et qui traversait tous les milieux. Nobs était capable de descendre à Montreux, un soir de Nouvel-An, avec David Bowie pour distribuer du caviar aux pauvres.» (J.Sa/nxp)

Créé: 11.01.2013, 11h32

Articles en relation

Emmanuel Gétaz: «Claude Nobs, la passion et l'exigence»

Décès Fondateur du Cully Jazz Festival, Emmanuel Gétaz a travaillé durant une décennie auprès de Claude Nobs comme programmateur et directeur de production et des finances. Interview. Plus...

Claude Nobs était très proche des musiciens

Document Un mois avant sa chute fatale à skis de fond, le patron du Montreux Jazz avait pris des nouvelles de l’état de santé de Marcus Miller et de ses musiciens, victimes d’un accident de car. Sa dernière interview pour la presse alémanique. Plus...

Hommages: «Claude était exceptionnel car il fonçait»

Claude Nobs décédé Les réseaux sociaux aidant, les premières réactions n'ont pas tardé jeudi soir, et se sont multipliées ensuite, après l'annonce de la mort du directeur et fondateur du Montreux Jazz Festival. Plus...

Le père du Montreux Jazz Festival n'est plus

Carnet noir Claude Nobs est mort jeudi, entouré de sa famille et de ses proches» a indiqué la Fondation du MJF dans un communiqué. Il sera incinéré dans la plus stricte intimité. Plus...

Le Montreux Jazz orphelin de Claude Nobs

Images Claude Nobs est décédé. Il était une personnalité d'envergure mondiale. Retour en images sur un parcours hors du commun. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...