Passer au contenu principal

Museomix invente la médiation de demain

Le Musée d’art et d’histoire accueille jusqu’à dimanche un marathon créatif pour imaginer de nouvelles transmissions du savoir. Reportage.

Des murs recouverts de peinture pour tableau, des post-it multicolores, des ordinateurs, des imprimantes, des chaises longues et même des fauteuils de massage: pour trois jours, les salles palatines du Musée d’art et d’histoire (MAH) ont totalement changé d’aspect. Et de fonction. Habituellement dédiées aux expositions temporaires, ces espaces accueillent jusqu’à dimanche le premier Museomix de Suisse.

Le but de cet événement, qui se déroule simultanément dans six autres villes? Inventer la médiation culturelle de demain. «Il s’agit d’un terrain d’expérimentation, pour trouver de nouvelles façons de transmettre un savoir», précise David Matthey, médiateur culturel au MAH et coorganisateur de la manifestation genevoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.