Passer au contenu principal

Monica Sabolo et les secrets de famille

Avec «Crans-Montana», la Genevoise fait revivre les Sixties

La romancière tombe un jour sur un album de photos qui la fascine. Elle en a tiré une riche matière romanesque.
La romancière tombe un jour sur un album de photos qui la fascine. Elle en a tiré une riche matière romanesque.
DR

Monica Sabolo n’a pas un parcours banal. Née à Milan, elle a grandi et fait ses études à Genève, passé ses vacances à Crans-Montana, avant de tout quitter pour travailler avec le WWF en Guyane, puis au Canada. Là-bas, elle rencontre quelqu’un qui lance un nouveau magazine à Paris, Terre et océans. La voilà journaliste, et parisienne! Elle a alors vingt-quatre ans, l’envie d’écrire, mais rien de plus précis. Le désir aussi, probablement, de mettre quelques centaines de kilomètres entre sa famille et son présent, le besoin de recommencer de zéro. Après Terre et océans, elle ose un grand écart en entrant au magazine très people Voici. La chasse aux célébrités remplace celle à la baleine… «En huit ans, je crois avoir occupé tous les postes! se souvient-elle. Puis j’ai travaillé à ELLE pendant quatre ans. J’ai arrêté pour écrire mon premier livre, Le roman de Lili, en 2000.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.