Passer au contenu principal

Les milieux culturels désavouent Thierry Apothéloz

Le comité de «Prenons l’initiative pour la culture» renvoie clairement le magistrat de tutelle à sa copie.

Thierry Apothéloz est invité par le mouvement Culture Lutte à répondre lors d’une assemblée plénière convoquée pour le 30 septembre.
Thierry Apothéloz est invité par le mouvement Culture Lutte à répondre lors d’une assemblée plénière convoquée pour le 30 septembre.
LAURENT GUIRAUD

Ils ont porté à bout de bras l’initiative «Pour une politique culturelle cohérente à Genève», approuvée le 19 mai dernier par 83% des citoyens. Aujourd’hui, les membres du comité d’initiative clament leur mécontentement. L’avant-projet de mise en œuvre, troussé avant l’été par le conseiller d’État en charge de la culture Thierry Apothéloz et mis en consultation, ne leur donne pas satisfaction. Pire, il les trahit sur le fond, selon eux, pour trois raisons qu’ils exposent au magistrat socialiste dans une lettre rendue publique hier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.