Passer au contenu principal

Le métro séculaire de Buenos Aires est menacé de mort

La ligne A risque le démantèlement. C’est le tollé chez les associations de protection, mais il y a aussi une intervention au Parlement.

Le métro A. Ce wagon date de 1913. Cent ans!
Le métro A. Ce wagon date de 1913. Cent ans!
DR

Les plus anciennes rames de métro du monde en fonctionnement sont menacées d’être démantelées à Buenos Aires. Le fait a été dénoncé vendredi soir par une ONG et une parlementaire. Ces rames sont appelées «La Brugeoise» car elles ont été fabriquées il y a cent ans à Bruges.

«L’unique ligne de métro au monde dont les wagons ont 100 ans doit continuer à fonctionner», a déclaré Santiago Pusso, vice-président de Basta de Demoler, une ONG de défense du patrimoine, dans une conférence de presse à l’entrée de ce métro. «Nous présenterons un recours devant la justice.» La mairie de Buenos Aires a annoncé le retrait imminent des 95 wagons historiques de la ligne «A», la première ligne de métro de l’hémisphère Sud, construits à Bruges entre 1911 et 1919 par «La Brugeoise, Nicaise et Delcuve».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.