Des magiciens internationaux ébahiront le BFM

FestivalLe 29 février et le 1er mars, le 12e Festival «Vive la Magie» réunit des artistes triés sur le volet.

Marín installe une atmosphère Belle Époque pour une performance venue d’Espagne.

Marín installe une atmosphère Belle Époque pour une performance venue d’Espagne. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est magique!» entendons-nous répéter à propos de tout et de n’importe quoi. Voilà une exclamation bien galvaudée. Dommage, car la magie est un art sérieux, et ce qui est magique n’est pas simplement merveilleux, délicieux ou charmant. C’est magique. L’adjectif provient du mot mage. Qu’ils soient rois ou non, les mages étaient des personnages fort respectés dans l’Antiquité, et même craints au point que les temps nouveaux les ont pourchassés comme sorciers et sorcières.

De nos jours, la magie est considérée davantage comme un art de l’illusion poussé à son degré le plus médusant plutôt qu’un don inexplicable ou une science occulte inspirée par les vieux grimoires. Pour se convaincre du niveau de celles et ceux qui la pratiquent actuellement sur scène, rien de mieux que la tournée du festival «Vive la Magie», qui passe par Genève samedi 29 février et dimanche 1er mars.

Les artistes au programme viennent de France, du Canada, d’Espagne et de Russie. Ils s’apprêtent à ébahir le public du BFM au cours de trois représentations, deux samedis et un dimanche. Une étape après Lyon, les 1er et 2 février, et avant Nice le 28 mars.

Des artistes du monde entier

François Normag, Mag Marín, Rémi Larrousse, Jérôme Murat, Nataly Perova, Nestor Hato et Michel Lauzière sont les magiciens de l’affiche genevoise. Le dernier cité vient du Canada. Ce Québécois est aussi le doyen de l’équipe, avec derrière lui une longue et belle carrière d’humoriste, fantaisiste, musicien, caricaturiste et performeur. Il s’y entend pour mettre le public dans sa poche et le bluffer à l’aide de quelques objets ordinaires habilement détournés et manipulés. Son «Dictionnaire inutile... mais pratique» a reçu un très bon accueil des deux côtés de l’Atlantique. Il y joue avec les mots avec la même aisance qu’il met «pour tirer du Beethoven d’une pompe à vélo», affirme une critique de «La Presse» de Montréal.

Mag Marín, l’Espagnol, est un talent plus jeune, mais un magicien de vieille école, un prestidigitateur inspiré par la Belle Époque et le cinéma muet. De Russie vient la preste et pétulante Nataly Perova, dont les changements de vêtements rapides comme l’éclair lui valent le surnom bien mérité de «Nataly Magic».

Avec le Français Rémi Larousse, le public du BFM entrera dans l’univers du mentalisme, autre motif d’étonnement, quand cette discipline est parfaitement maîtrisée. À 29 ans, en 2014, le prodigieux garçon a reçu le Mandrake d’or, distinction suprême de l’Académie française des illusionnistes. Nestor Hato, lui, est un brillant manipulateur de cartes et d’objets, un véritable prestidigitateur virtuose. Quant à Jérôme Murat, c’est une autre sorte d’illusion qu’il apporte. La statue à deux têtes qu’il anime, ou par laquelle il est animé, exécute une performance théâtrale de haut vol.

Et pour lancer tout ce beau monde sur les planches du BFM, qui mieux que François Normag sait allumer les regards en même temps que le feu. Il est le présentateur idéal, mais aussi un magicien de grand style, comme le savent les téléspectateurs de France 2 qui suivaient l’émission «Le plus grand cabaret du monde». Rendez-vous donc au BFM pour un vrai gala de magie bien rythmé, douzième tournée de ce genre à travers la France, avec une seule visite en Suisse.

Créé: 26.02.2020, 20h19

Informations supplémentaires

Quoi?
Sept performances de magiciens et illusionnistes internationaux en tournée.

Quand?
Samedi 29 février à 17h et 20h30, dimanche 1er mars à 14h

Où?
Bâtiment des Forces Motrices (BFM)

Réservations
vivelamagie.com et réseaux habituels (Fnac, etc.)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...