Passer au contenu principal

Un long vitrail habillera la gare Pont-Rouge

D’ici à juin 2017, la deuxième plus grande station du CEVA accueillera le projet de Gérard Collin-Thiébaut, lauréat du concours lancé par Lancy.

La gare Pont-Rouge telle qu’elle apparaîtra depuis la route du Grand-Lancy, le parapet vitré une fois paré de la réalisation de Gérard Collin-Thiébaut.
La gare Pont-Rouge telle qu’elle apparaîtra depuis la route du Grand-Lancy, le parapet vitré une fois paré de la réalisation de Gérard Collin-Thiébaut.
Gérard Collin-Thiébaut

Allier le contemporain à la mémoire dans un lieu où passants, voyageurs, pensées et souvenirs se croisent sans communiquer. Tel est le cadre conceptuel que s’est fixé le Français Gérard Collin-Thiébaut pour élaborer Hier, aujourd’hui, demain, projet lauréat du concours pour une intervention artistique à la gare Pont-Rouge de Lancy (voir ci-dessous). Sa proposition, aux côtés de celles des quatre autres artistes sélectionnés pour le second tour, est visible vendredi 10 et dimanche 12 février 2017 à la Grange Navazza, au Petit-Lancy.

Marquise amputée

L’idée d’une réalisation artistique à la gare Pont-Rouge émerge lorsque le Canton et les CFF décident, à la fin de 2015, de sérieusement écorner les ambitions de l’architecte Jean Nouvel, qui s’est vu confier en 2004 la construction des cinq stations du CEVA (liaison ferroviaire Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse). Car le coup de rabot budgétaire ampute la halte lancéenne, la plus importante du CEVA après Cornavin et seul ouvrage à être totalement aérien, d’une ample marquise de verre. «L’intervention prévue par Nouvel aurait majestueusement marqué l’entrée de la commune, explique Stéphane Lorenzini, magistrat chargé des travaux à la Ville de Lancy. Or, sans elle, on se retrouvait avec un simple viaduc.» L’Etat propose alors de réaliser un parapet vitré pour baliser la gare.

En juin 2016, le Fonds d’art visuel de la Ville de Lancy (FAVL) ouvre un concours pour habiller ces 126 mètres, côté Genève, et 25 mètres, côté Lancy, de parois transparentes qui courent le long des quais. Dotation de l’enveloppe: 150 000 francs, dont un sixième pour les honoraires de l’artiste. Quelque 28 candidats se manifestent; cinq d’entre eux sont sélectionnés pour un deuxième round. «Leurs propositions, assez diversifiées pourtant, sortaient clairement du lot», assure Stéphane Lorenzini, également président du FAVL et membre du jury.

Intitulée Temps des gares, l’installation très contemporaine du créateur visuel François Moncarey prévoit par exemple une gravure au laser captant la lueur diffusée par un éclairage LED. Les couleurs de ce dessin aux courbes organiques, inspiré des mouvements de colonies d’oiseaux, pourraient évoluer selon les jours.

Quadrilatères et dégradés

Pour son Accordéon, le plasticien suisse Pierre Schwerzmann a, quant à lui, imaginé une succession de quadrilatères verticaux et colorés, dont la variété de formes simule le mouvement, tandis que les poétiques Allers-Retours de Rudy Decelière et Sofia Kouloukouri utilisent le verre polarisant pour tour à tour dissimuler ou révéler un texte. Enfin, Flux, concept sobre et radical de Luc Mattenberger, diplômé en 2007 de la HEAD (Haute Ecole d’art et de design - Genève), propose de parer la barrière de verre teinté en légers dégradés de bronze, conférant un effet miroir à l’ensemble.

Malgré la qualité de ce quatuor de projets, Hier, aujourd’hui, demain s’est toutefois imposé. «Nous avons été séduits par sa dimension artistique et historique, qui s’articule autour du Lancy d’hier et d’aujourd’hui», souligne le conseiller administratif. Si tout se passe comme prévu, les vitraux colorés seront mis en place d’ici à juin 2017, après quelques menues mises au point techniques. Quant à la gare, elle sera opérationnelle à la fin de l’année.

Cinq projets du concours artistique à la gare Pont-Rouge Exposition à la Grange Navazza, ch. Pré-Monnard 33, Petit-Lancy. Vendredi 10 février 14 h-19 h, dimanche 12 février 14 h-19 h. Ateliers participatifs avec Gérard Collin-Thiébaut dimanche 12 février 14 h-17 h.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.