Passer au contenu principal

CoronavirusTiteuf donne l’exemple pour son retour en classe

Dix dessins inédits de Zep montrent avec humour ce qu’il faut faire - et ne pas faire - dans les préaux.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Comme une ribambelle d’autres enfants, Titeuf est retourné en classe ce lundi 11 mai. En matière de distance sociale, d'éternuement ou de bisous à ses petits camarades, le héros de Zep donne l’exemple. À travers dix situations inédites à découvrir sur le site stop-covid.org, l’idole des préaux montre ce qu’il faut faire… et ne pas faire.

«Ces dessins, également parus dans «20 Minutes», m’ont été commandés par la task force des HUG», explique Zep au bout du fil. La semaine dernière, Titeuf donnait les clés du déconfinement, dans «Le Matin dimanche» et sur le site stop-covid.org. «L’idée, c’est de présenter une information un peu plus légère, teintée d’humour. Ces pages sont en téléchargement gratuit, afin que le personnel des écoles puisse en disposer librement. On peut aussi les imprimer ces pages et les afficher dans des salles d’attente.»

La commande des HUG a-t-elle inspiré l’auteur genevois? «Oui, cette situation très particulière est propice à réaliser plein de dessins. Je n’ai pas tenu un journal du confinement comme différents auteurs de BD. J’étais donc assez content qu’on m’offre cette possibilité.»

Pour Zep, Titeuf apparaît comme un excellent porte-parole: «Il se prête bien à ce genre de sujet car souvent il comprend moins bien que tout le monde. Cela me permet de le glisser dans des situations où il se montre encore plus nul que ceux qui n’entendent rien aux consignes.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.